email
Pièces à conviction

Secrétariat Général de La Conférence épiscopale du Congo : Communiqué de la Conférence des Evêques du Congo

Photo: Rencontre entre Evêques et le Premier Ministre de Sassou

Communiqué de la Conférence des Evêques du Congo à l’issue de la Session extraordinaire du mardi 21 au vendredi 24 mai 2024.

Au Peuple de Dieu du Congo-Brazzaville. Aux Personnes de bonne volonté Réunis en Session extraordinaire du 21 au 24 mai 2024 à Brazzaville, les Evêques du Congo-Brazzaville ont examiné, entre autres points à l’ordre du jour, la question de « l’Accord-Cadre de partenariat économique, de la promotion et de la protection des investissements entre la République du Congo et la République du Rwanda, du 12 avril 2022 ».

Cet Accord étant l’objet de nombreuses inquiétudes et interrogations au sein du peuple congolais, les Evêques et pasteurs, également préoccupés, ont souhaité une audience avec le Premier Ministre aux fins d’en comprendre le contenu.

Les Evêques ont été reçus en audience par le Premier Ministre accompagné de sept membres du gouvernement, le jeudi 23 mai à 15 heures. S’en est suivi un échange serein et fructueux d’environ deux heures trente minutes, au cours duquel le Premier Ministre a mis à la disposition des évêques les documents et autres supports liés aux Protocoles d’ Accord entre le Congo et le Rwanda.

Dans le même but de comprendre ces accords, le Conseil permanent des Evêques a reçu l’Ambassadeur du Rwanda auprès de la République du Congo. Eu égard aux documents auxquels ils ont eu accès, il ressort de l’analyse des évêques les conclusions suivantes :

1- Il n’y a eu ni cession, ni vente, ni spoliation de terres congolaises au profit du Rwanda.

2- Les protocoles signés concernent cinq « Autorisations provisoires d’occuper » d’une durée de deux ans renouvelables et un Décret d’« Autorisation expresse d’occuper », d’une durée de 20 ans.

3- Les protocoles d’ Accord sont encadrés par les textes législatifs en vigueur au Congo-Brazzaville. (Cf. Le journal officiel).

4- Conformément aux contenus des textes, il s’agit de Protocoles dont le but est d’être « gagnant-gagnant  ».

5 - Les Evêques ont suggéré au Premier Ministre de mettre ces Protocoles d’ Accord à la disposition du grand public dans un souci de transparence et de faire une sensibilisation explicative de proximité. Les évêques du Congo-Brazzaville remercient le Chef du Gouvernement et les membres du Gouvernement, pour la clarté des échanges. Les évêques du Congo-Brazzaville, tout en félicitant le Peuple de Dieu, les femmes et hommes de bonne volonté pour leur attachement à la préservation du patrimoine national, rassurent la population qu’ils demeureront attentifs et
vigilants quant au suivi de l’application des termes exacts de ces Accords.

Les Evêques du Congo-Brazzaville exhortent le Peuple de Dieu et toutes les personnes de bonne volonté à ne pas céder aux spéculations de tous genres de nature à perturber la paix et la tranquillité des esprits.

Débuté le 21 mai à 9 heures, au Centre interdiocésain des Œuvres (CIO), la Session extraordinaire des évêques du Congo a pris fin le vendredi 24 mai 2024, à 10 heures.

Fait à Brazzaville, le 24 mai 2024Pour la Conférence des évêques du Congo,

Le Secrétaire Général
Abbé Vivien Carol ETOUOLO

Laissez un commentaire
Les commentaires sont ouverts à tous. Ils font l'objet d'une modération après publication. Ils seront publiés dans leur intégralité ou supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte.

Recevez nos alertes

Recevez chaque matin dans votre boite mail, un condensé de l’actualité pour ne rien manquer.